Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘île de france’

Alors que de nombreuses villes délèguent la restauration dans les écoles à des opérateurs privés, Suresnes a choisi de maintenir un service en régie, garant de la sécurité alimentaire, de la qualité des repas et de l’apprentissage du goût, dès le plus jeune âge.

Nous ne pouvons que souscrire à cette citation trouvée dans un article consacré à la cantine scolaire sur le magazine mensuel de la ville.

Non seulement cette commune gère ses cantines en régie municipale  mais en plus elle a conservé une cuisine dans (presque) chaque école.

La plupart des écoles sont donc équipées de leur propre cuisine. Cette gestion sur place et décentralisée offre de nombreux avantages sur le plan de la sécurité, de la qualité et de la convivialité.  Pour le plaisir de vos enfants, ces repas sont préparés sur place, dans les cuisines de chaque établissement.

En fait cette organisation est très pragmatique. Certains groupes scolaires équipés d’une cuisine fournissent d’autres écoles en repas livrés chauds chaque jour.

La ville fait aussi preuve d’innovation dans la composition des menus.  1 composante bio est incluse dans chaque repas dans les cantines des écoles de la ville. On peut le vérifier aisément puisque les menus sont publiés sur le site internet de la ville.

Et 2 fois par mois les enfants des écoles goûtent à un menu totalement végétarien. Je ne connais pas beaucoup de communes en France qui offrent 2 menus végétariens par mois à ses enfants.

On comprend donc ici qu’il existe d’autres alternatives à la liaison froide centralisée y compris en région parisienne. Là encore c’est une question de volonté politique.

Comme les habitants de chacune des 2 villes le savent, Rueil Malmaison et Suresnes sont regroupés en communauté d’agglomération. Hélas la cantine scolaire ne fait partie des compétences de l’intercommunalité. Nous le regrettons car cela aurait peut-être permis à Mr Dupuy (maire UMP de Suresnes) d’expliquer à Patrick Ollier (maire UMP de Rueil), pourquoi il est préférable pour Suresnes de gérer en régie propre les cantines de la ville tout en laissant en place les cuisines d’établissement.

Cela ferait peut-être changer d’idée notre maire (Patrick Ollier)  et le convaincre, dans un 1er temps, de reprendre la gestion de la cuisine centrale en régie municipale à l’issue du contrat avec Sogeres en 2016…

Merci à Viviane Meilhac, conseillère municipale Europe Ecologie les Verts pour avoir attiré notre attention sur la gestion des cantines de sa ville.

A télécharger: Menus Nov-Déc 2010

Read Full Post »

On nous présente les cuisines centrales comme LA panacée en terme d’organisation et de gestion des flux pour approvisionner les cantines scolaires chaque midi.

Or le Parisien d’aujourd’hui nous explique que la cuisine centrale de Nanterre qui prépare 8500 repas par jours pour l’ensemble des écoles de la ville a été bloquée par des grévistes dans le cadre du conflit sur le réforme des retraites.

Sans nous prononcer sur la légitimité/légalité d’un tel mouvement, preuve est faite que la centralisation excessive d’un service public avec des contraintes logistiques très fortes présente un risque majeur de blocage qui n’est probablement pas pris en compte lorsque les décideurs politiques décident de fermer les cuisines d’établissement.

L’argument de sécurité alimentaire si souvent avancé pour justifier la fermeture des cantines d’établissement et le transfert vers des cuisines centrales n’est donc pas fondé.

Read Full Post »

Un projet intéressant est né dans certaines écoles du 16è arrondissement de Paris: Nos Cantines durables, 16ème. Leur objectif est de fédérer le plus possible d’écoles parisiennes pour faire des demandes auprès de la mairie de Paris en matière de produits bio et de qualité dans les cantines.

Nous reprenons ci-dessous leur présentation:

« Nos Cantines Durables 16ème» est un projet qui regroupe 8 Associations de Parents d’Elèves des écoles suivantes : Boileau / Bauches / Chardon Lagache / La Fontaine / Gros / Musset / Perchamps / Prokofiev.

Nous représentons donc plus de 6000 parents et nous avons l’appui du Rectorat, de l’INRA ainsi que de la Fondation Nicolas Hulot.

D’autres partenariats sont en cours et vous serez informés sur ce blog.

De la même façon, de nouvelles  écoles d’autres quartiers parisiens vont nous rejoindre sous peu.

Notre Demande commune

Au moment de la mutualisation des achats alimentaires par la Mairie de Paris et ce, pour toutes les cantines d’établissements publiques de Paris, favoriser au maximum l’intégration de produits ayant des Labels de Qualité.

A télécharger: Nos Cantines durables: Nos Objectifs

Read Full Post »

Nous avons rencontré Jacques Boutault, maire du 2è arrondissement de Paris lors du ciné-débat organisé à Orléans sur le thème du bio à la cantine le 17 septembre dernier.

Lorsque Jacques Boutault devient maire du 2è arrondissement de Paris en 2001, il introduit immédiatement des composantes bio dans les menus. Il passe également aux 4 composantes pour diminuer les déchets. Il réussit à imposer au conseil de Paris que les caisses des écoles voient leurs subventions augmenter au fur et à mesure qu’elles introduisent des produits bio. Il a également introduit 1 repas végétarien par semaine.

Mais la principale innovation est la présence d’enfants à la commission des menus. Les directeurs d’école nomment quelques 2 élèves dont le rôle est de représenter les enfants qui mangent à la cantine à la caisse des écoles.

Aujourd’hui les menus servis quotidiennement aux 1650 enfants (soit 98% des écoliers du 2è) sont composés de 60% de produits bio et ce sans augmentation du prix du repas pour les parents. Pour Jacques Boutault, introduire le bio ne doit pas être discriminant et doit profiter à tous les enfants.

Read Full Post »

On apprend sur le site internet de la ville que Drancy et la communauté de communes de l’aéroport du Bourget vont introduire à la rentrée 2010 50% de produits bio dans les cantines de la ville et de la communauté de communes.

Il est à noter que ce sont des considérations de santé publique qui ont poussé les édiles à agir en ce sens.

Chaque année en Europe, 100 000 enfants meurent de maladies causées par l’environnement. 70% des cancers sont liés à l’environnement dont 30% à la pollution et 40% à l’alimentation. Chaque année en France, on constate une augmentation de 1,1% des cancers chez les enfants (source : Appel de Paris*).

Autre fait notable cette introduction se fait via la Sogeres qui est le gestionnaire de la cuisine centrale.

Une telle annonce mérite vérification car l’on parle ici de 5 à 6000 repas/jour

Read Full Post »

L’école Diwan de Paris nous informe qu’ à la rentrée les menus de la cantines vont passer de 0 à 80% de produits bio !!!

Dans le cadre du projet « Nos cantines pour la Planète », une cantine bio & équitable sera mise en place à la rentrée 2010. Les repas seront composés de produits locaux et de saison, la consommation de viande rouge sera réduite, les espèces de poisson en voie de disparition bannies et tous les aliments garantis sans OGM.

Nous allons mener l’enquête et vous en diront plus à la rentrée.

Read Full Post »

Nous apprenons ce matin dans le Parisien que des agriculteurs bio viennent de s’installer sur les terres où le conseil général des Yvelines avaient un temps envisagé de créer un circuit de F1.

Après l’abandon du projet, la région Île de France s’était portée acquéreuse des terrains et elle les a officiellement remise à 3 agriculteurs bio producteurs de fruits, légumes et céréales.

Nous nous étions très investis dans le combat contre le circuit de F1 et sommes d’autant plus ravis du résultat que l’un des agriculteurs concerné a déclaré vouloir:

développer des céréales et des légumes bio pour les cantines scolaires.

Il y a en effet grand besoin de producteurs bio dans la région pour répondre à la demande croissante des cantines scolaires en la matière.

Bravo à Hélène Danel (présidente de l’association Flins sans circuit F 1) pour avoir mené la lutte en faveur du bio et merci à la Région Île de France et à son président, Jean-Paul Huchon, pour avoir tenu ses promesses.

Read Full Post »

Elisabeth Laville vient de lancer un site internet, Noscantinespourlaplanète.com, consacré à l’expérience qu’elle mène avec des écoles Montessori.

A télécharger: CP_Site_Nos Cantines pour la Planète

Read Full Post »

Dans un article précédent nous avions parlé de l’excellente émission Vive la Cantine diffusée sur M6 le 29 mars 2010. Ce reportage se déroulait dans des cantines d’écoles primaires dans le Nord et en Normandie. Pour rappel cette émission comme la précédente avait été diffusées en prime time en 2006 sur M6.

Le lundi 5 avril M6 a diffusé un 2nd reportage tourné dans le lycée Saint Exupéry de Créteil. Comme dans l’épisode précédent le chef Cyril Lignac et le Dr Cohen, nutritionniste, s’attaquent aux fondamentaux de la cantine à savoir:

– recomposition de menus équilibrés à base de produits frais travaillés et cuisinés sur place

– motivation et revalorisation du personnel de cuisine

information auprès des adolescents sur le travail en cuisine et sur les déchets: pour cela ils ont fait passer quelques représentants des élèves de l’autre côté des fourneaux. Ils ont également mis en place des poubelles à la sortie du réfectoire et demander aux élèves de jeter eux-mêmes leurs déchets.

Mais ils sont allés encore plus loin après avoir constaté que certaines adolescents mangeaient systématiquement dans les fast-foods présents aux abords du lycée.

Après une enquête au Danemark, ils ont créé un camion fast-food à l’intérieur du lycée. Ce dernier offre des produits sous forme de sandwich-kebab composés d’ingrédients contrôlés pour offrir un repas équilibré. Ce concept permet aux lycéens de manger plus librement sans faire la queue. L’expérience a été concluante et la cantine n’a pas désempli. Certains rapportaient même le plat à la maison pour le manger.

Enfin le chef et le médecin ont interpellés les pouvoirs publics sur le succès de cette entreprise afin de voir comment elle pourrait être pérennisé et mise en œuvre dans d’autres établissements. Ils ont pour cela rencontré Jean-Paul Huchon, le président du conseil régional d’Île de France qui est venu déjeuner au lycée Saint Exupéry de Créteil. Il a pu constater que pour un effort financier modique, l’expérience menée par Cyril Lignac et le professeur Cohen pouvait être pérennisée et amplifiée.

Cette émission montre très bien le rôle pédagogique que peut tenir la cantine du lycée en matière d’éducation à l’alimentation auprès des jeunes. Il part d’un postulat sain: c’est à la cantine de changer, de s’adapter pour mettre ses concepts (manger frais et équilibré) à la portée des adolescents. Par contre dans cette émission les parents sont absents et ne sont pas mis à contribution. Serait-il trop tard  pour eux de ré-entrer dans le circuit de la pédagogie alimentaire quand leurs enfants sont au lycée?

Le reportage conclut que si les efforts ont été maintenus dans les cantines du primaire (Vive la Cantine 1), 1 an plus tard la situation a régressé au lycée (Vive la Cantine 2) et il n’y a pas eu de suivi de la part du Conseil Régional.

A Ma Cantine Bio nous allons donc revenir vers le conseil Régional pour l’interroger et lui demander ce qu’il compte faire pour améliorer les cantines des lycées dont il a la charge.

Pour voir l’émission: Vive la Cantine (2)

Read Full Post »

La conférence que nous avions organisée le 10 décembre dernier a été un succès. Les participants sont venus de Rueil et des environs (Issy les Moulineaux, Chatou..).

Nous avons été honoré par la présence de Robert Varese, maire du Vésinet et premier vice-président de la communauté de communes de la Boucle de Seine. Lors de son intervention il a mis en exergue l’importance pour l’élu d’être soutenu par ses administrés lorsqu’il entame une démarche d’introduction du bio à la cantine.

Tous les sujets ont été abordé sans tabous y compris la question du coût et celle des contraintes sanitaires auxquelles sont astreintes les sociétés de restauration collective. Nous sommes ravis de publier le compte-rendu exhaustif de cette conférence grâce à Ursula Grandcolas, une parent d’élève de Chatou, qui a pris des notes sur l’ensemble du débat. Nous la remercions vivement pour ce travail remarquable.

Nos remerciements vont:

-aux participants qui ont bravé la grève du RER

– à la mairie de Rueil qui a mis gracieusement la salle à notre disposition

– aux intervenants, Claude Aubert, Lylian Le Goff, Jean-Pierre Morin, Carole Galissant (Sogeres) et Philippe Durrèche (Consultant) qui ont été favorablement impressionnés par la qualité des questions posées. Nous les remercions chaudement d’avoir répondu à notre invitation et d’avoir su animer le débat grâce à leurs interventions documentées et passionnées.

– aux membres de la PEEP de Rueil Malmaison qui nous ont aidé à organiser et promouvoir cette conférence

Enfin une mention spéciale à la Sogeres qui nous avait préparé un buffet bio très apprécié en fin de conférence. Merci à Mr Gimonet, directeur de la Sogeres Île de France,  pour cette heureuse initiative.

Certaines personnes ont émis le souhait d’avoir la présentation Power Point que nous avions préparée pour ouvrir le débat. Je la propose donc en téléchargement ci-dessous.

Présentation débat ‘Pourquoi le bio à la Cantine?’

Read Full Post »

« Newer Posts - Older Posts »

%d blogueurs aiment cette page :