Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘Rhône-Alpes’

Dans sa lettre d’information du mois d’octobre, Corabio, la coordination Rhône-Alpes de l’Agriculture Biologique, explique comment les différents fournisseurs de produits bio se sont organisés pour répondre à la demande des gestionnaires de cantine scolaire.

les produits bio proposés aux convives ne doivent pas être simplement bio mais plutôt bio et locaux. En effet, l’intérêt de la consommation des produits bio est doublé de l’exigence d’un approvisionnement au plus local. Nombre de gestionnaires et cuisiniers choisissent délibérément de travailler en direct avec des producteurs et des transformateurs locaux, refusant ainsi la gamme bio des grossistes d’envergure nationale spécialisés en restauration collective.

Face à cette demande les producteurs locaux se sont organisés en plateformes de distribution destinées à approvisionner les établissements scolaires en direct. Vous trouverez sur ce document les coordonnées de ces plateformes.

Nous espérons que rapidement ces plateformes de producteurs bio pourront livrer des établissements scolaire situés en dehors de Rhône-Alpes. Ou à tout le moins qu’ils montrent la voie à suivre par d’autres agriculteurs bio dans d’autres régions.

Cette lettre d’information rappelle opportunément que le seuil en dessous duquel les administrations peuvent passer des marchés de gré à gré a été abaissé à 4000 euros.  Cela ouvre de belles opportunités pour tester des producteurs sans formalités administzatives contraignantes.

A télécharger: Annuaire Agriculteurs bio en Rhône-Alpes – Corabio oct 2010

 

Publicités

Read Full Post »

Nous avons déjà eu l’occasion de parler de l’association Corabio qui coordonne le développement de l’agriculture biologique en région Rhône-Alpes. Cette dernière vient de publier un guide pratique de la restauration collective bio en Rhône-Alpes. Vous pourrez le télécharger à la fin de cet article.

Nous en avons extrait quelques paragraphes significatifs.

Le choix d’une introduction régulière de quelques produits bio plutôt que la tentation de repas 100% bio, souvent plus complexes à organiser, facilite le lissage du surcoût. Il est ainsi préférable de commencer par quelques produits emblématiques, simples et relativement peu coûteux : pain, carottes, pommes…

Un travail sur les menus permet également de maîtriser son budget, en choisissant des produits de saison et locaux et en recomposant les menus. Ainsi, certains restaurants ont choisi de passer à des menus à 4 éléments, d’autres de proposer des menus alternatifs ou semi-alternatifs, en réduisant notamment la part de viande, en s’en tenant aux grammages préconisés par le GEMRCN (Groupe d’Etude des Marchés Restauration Collective et Nutrition) au profit de protéines végétales grâce à une association équilibrée de céréales/légumineuses.

L’ajout de protéines végétales (moins coûteuses) est également une solution pour réduire la quantité de viande sans porter atteinte à l’équilibre alimentaire des menus. Les produits bio offrent un choix riche en protéines végétales tels que le blé, le riz, le millet, le sarrasin, l’orge… pour ce qui est des céréales ; et les haricots, les pois, les lentilles, le soja… pour ce qui est des légumineuses. L’association céréales-légumineuses permet un apport en fibres
et en certains minéraux qu’on ne trouve pas dans la viande, et permet également d’atteindre un meilleur effet de satiété.
Il est conseillé d’utiliser des céréales semi-complètes ou complètes plus riches en nutriments et en fibres. Attention, ces céréales moins raffinées doivent être issues de l’AB car en conventionnel les céréales non raffinées ont une teneur en pesticides plus importante que les « blanches » du fait d’une concentration des pesticides dans les couches périphériques du grain.
Autre avantage de ces composantes végétales : les céréales et les légumineuses permettent d’obtenir, sur la même surface agricole, 5 à 10 fois plus de protéines que les productions animales.

A télécharger: Guide Pratique RHF Corabio

Autre guide sur le bio en Rhône-Alpes: Guide pratique pour l’achat de produits bio

Pour en savoir plus sur Corabio, cliquer ICI

Read Full Post »

Une association de la banlieue lyonnaise a mené une enquête très intéressante pour savoir s’il était possible de récupérer les restes alimentaires dans les cantines pour les distribuer aux plus nécessiteux.

De nombreux responsables politiques en charge des cantines scolaires en banlieue de Lyon ont été interrogés  et ont tous répondu que ce n’était pas possible pour des questions d’hygiène.

Le responsable de cette association pose ensuite quelques questions de bon sens qui interpellent notre société dans son ensemble:

Qu’est-ce qui est le plus dangereux ? Rester toute une nuit dans la rue ou manger un aliment provenant d’une cantine ?

Pourquoi, puisque les denrées ne doivent pas sortir des réfectoires, n’accueille-t-on pas des personnes à revenus très modestes dans les écoles municipales le soir pour leur servir les restes des repas non consommés?

Et vous qu’en pensez-vous?

Read Full Post »

Cette courte brève parue sur lyon-info.fr nous informe que la ville de Lyon introduisit le bio en 2004 et à la rentrée 2009 les produits bio représentent 26% des ingrédients servis dans les cantines.

A noter que la ville sert 18500 repas par jour dans les cantines des écoles primaires.

Merci à Vert 2 Terre pour l’info.

Read Full Post »

Le Conseil Général de l’Isère et l’Association pour le Développement de l’Agriculture Biologique (ADABio) ont lancé en 2001 l’opération « Manger bio et autrement à la cantine ».

Cette action a pour objectif de faire évoluer le comportement alimentaire des enfants et adolescents, à travers une alimentation naturelle et locale, accompagnée d’actions éducatives autour des thèmes de l’équilibre alimentaire, du lien entre agriculture, alimentation, environnement et santé, ou bien autour de la découverte des diversités culinaires et gustatives.

Pour la rentrée 2009/2010, le site Internet du conseil Général met en ligne un guide pour agir destiné aux directeurs d’établissements qui souhaitent mettre en place l’opération dans leur établissement.

Ce document très complet détaille les propositions d’actions éducatives à mener parallèlement à l’introduction du bio dans les menus. Ces propositions s’adressent aux élèves, au personnel des collèges et aux parents d’élèves.

Pour en savoir plus:

Site de l’Adabio

Read Full Post »

La région Rhône-Alpes est très active dans la promotion de l’agriculture biologique. Nous l’avions déjà souligné dans un article consacré à Corabio, son agence de développement du bio.

Trois associations de la région grenobloise ont récemment édité un guide pratique à l’attention des gestionnaires de restauration collective. Nous l’avons trouvé sur le site Internet d’Ofretic, site marchand de produits bios, locaux et équitables.

Ce guide reprend les raisons pour lesquelles il est important de développer l’agriculture biologique.  Mais surtout  ce guide « est un outil d’aide à la rédaction d’appel d’offre qui a fait l’objet de l’analyse du nouveau Code des Marchés Publics avec l’appui de juristes. Il a été complété par les expériences déjà réalisées. »

Ce guide rentre en effet dans les détails de rédaction d’un appel d’offre en se référant constamment au code des marchés publics. Il reprend ainsi la rédaction-type d’un cahier des clauses techniques particulières. En annexe 1 sont repris les articles du code des marchés publics concernés par cette démarche.

De nombreux exemples de communes exemplaires sont cités en indiquant les procédures de passation de marché pour chacune d’entre elle.

A télécharger:

Guide pratique pour l’achat de produits bio, locaux et équitables en restauration collective


Read Full Post »

Autres articles sur Saint Etienne:

https://macantinebio.wordpress.com/2009/07/01/cantines-bio-saint-etienne/

https://macantinebio.wordpress.com/2009/06/12/manger-bio-a-saint-etienne/

Read Full Post »

« Newer Posts - Older Posts »

%d blogueurs aiment cette page :