Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for the ‘Manger bio’ Category

Du 19 au 27 septembre prochains, se déroulera la campagne « Manger Bio & Local, c’est l’idéal ». Au programme, des téléchargementmarchés bio locaux, des conférences, des projections de films …

En Île-de-France, plusieurs événements sont d’ores et déjà prévus :
> Le 20 septembre : 3 marchés bio locaux auront lieu à Chennevières sur Marne (94) et Vaux sur Lunain (77) ; et le GAB IdF s’associe aux Journées du Patrimoine Gourmand à Villarceux ce même jour avec la mobilisation de producteurs bio locaux sur le marché.
> le 27 septembre : le GAB IdF s’associe à Alternatiba aris (place de la République) avec l’organisation d’un marché bio local et la participation aux conférences. Par ailleurs, la Biocoop d’Epône (78) organisera un marché festif avec les Biocoopains.

Vous êtes invités à devenir partenaire de cette campagne :
– soit en organisant un événement (projection de film par exemple)
– soit en vous engageant à diffuser l’événement autour de vous.

A télécharger: Présentation partenaire et la fiche d’inscription
Plus d’information sur www.bioetlocal.org

Publicités

Read Full Post »

Non il n’est pas interdit d’introduire des oeufs coquille dans les cantines scolaires !

Cette idée reçue est diffusée par les Oeufs-Un-Plus-Bio-212x300adeptes de l’hygiénisme à outrance que nous dénonçons sur ce blog. C’est ce qui nous apprend Un plus Bio, l’excellent site d’information pour une restauration collective de qualité qui vient de publier une note très intéressante sur le sujet (A télécharger à la fin de cet article).

Une note de service de la Direction générale de l’alimentation (DGAL) datée d’août 2006 énonce simplement une série de recommandations à destination des professionnels quant à l’utilisation des oeufs coquille «  pour une meilleure maîtrise du risque de salmonellose ».

Pour recourir aux oeufs coquilles en restauration collective, la principale disposition réglementaire est de choisir des produits issus d’un centre de conditionnement agréé, centre dont sont obligatoirement équipés les éleveurs de plus de 250 poules pondeuses.

Après tout la vente d’oeufs coquilles reste la règle en grande distribution, preuve qu’ils sont compatibles avec la commercialisation en gros volumes.

Alors réclamons des oeufs coquille dans les cantines de nos enfants.

A télécharger: Les oeufs coquilles en restauration collective : dommage de s’en priver

Read Full Post »

Le 26 juin prochain, la ville de Mouans-Sartoux (10 450 habitants), située entre Cannes et Grasse (Alpes-Maritimes), Un-Plus-Bio-Mouans-Sartoux-brochure-550x780rendra publics les résultats de l’observatoire de la restauration durable qu’elle a mis en place fin 2012.

La ville de Mouans Sartoux propose 100% de produits bio dans les 3 cantines scolaires de la ville pour un prix denrée de 1,86€/repas. Il est donc possible de manger intégralement bio pour un coût modéré. Les clés de cette réussite:

– 1 cuisine dans chaque groupe scolaire pour une cuisson dernière minute (meilleure qualité gustative)

– Un service personnalisé à la portion en fonction de l’appétit de l’élève

– un appro principalement local et de saison

– une diminution de 75% des déchets alimentaire grâce notamment au tri effectué par les enfants eux-mêmes

– une cantine scolaire gérée en régie municipale permettant au politique d’avoir la main sur les achats.

A télécharger: Restauration Durable à Mouans Sartoux

 

Read Full Post »

Nous avons reçu le guide méthodologique rédigé au terme d’un travail de deux années mené par 5 associations des Pyrénées-Orientales, issues du monde agricole, de la santé ou de l’environnement : Terres Vivantes 66, Civam Bio 66, Codes 66, Nature et Progrès, Jardins Écoles Slow Food, autour d’ un projet innovant : Plaisir, nature et santé dans l’assiette.

Ce guide s’adresse aux  structures d’accueil de la petite enfance du type crèche, Relais Assistants Maternels (information et animations en direction des assistants maternels, enfants et parents) et écoles maternelles.

projet_pyrénées_orientales

A télécharger: Guide alimentation Petite enfance

Read Full Post »

L’Agence Bio relance pour la 2ème année son action de sensibilisation à l’agriculture biologique dans les écoles sous forme du concours « Les Petits Reporters de la Bio ». Cette année l’initiative est lancée dès la rentrée afin d’encourager les enseignants à se saisir de ce concours comme projet pédagogique de classe.Image

L’an dernier j’avais participé au jury de la 1ère édition et les résultats étaient déjà très prometteurs.

 Nous encourageons évidemment toutes les classes de France à s’emparer du projet et à envoyer son reportage à l’Agence Bio selon un règlement que vous pourrez télécharger en cliquant sur le lien suivant: Règlement du concours.

Un projet pédagogique pour vos élèves autour de l’agriculture biologique :

en participant au concours « Les Petits Reporters de la Bio »

 

Madame, Monsieur,

A la veille d’une nouvelle rentrée scolaire, l’Agence BIO vous informe sur la possibilité de participer à un concours sur l’agriculture biologique avec vos élèves.

L’Agence Bio est un groupement d’intérêt public rassemblant les Pouvoirs publics – Ministère de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt, Ministère de l’écologie, du développement durable et de l’énergie, et les familles professionnelles (FNAB, APCA, Synabio et Coop de France), dont la mission centrale est de contribuer au développement et à la promotion de l’agriculture biologique.

Pour la deuxième année, l’Agence BIO organise le concours « Les Petits Reporters de la Bio ». Ce concours est ouvert aux classes du CE1 au CM2 et aux groupes d’élèves, de ces niveaux, constitués dans le cadre des activités périscolaires. Pour y participer, les enfants sont invités à réaliser de façon collective un journal (quatre pages, format A4) sur le thème de l’agriculture biologique, avec de multiples possibilités d’expression (textes, photos, dessins…). En les accompagnant, ce concours vous offre la possibilité de mobiliser ou développer les connaissances de vos élèves en science, éducation au développement durable, expression orale et écrite, arts plastiques… et de stimuler leur créativité.

 

A GAGNER POUR LA CLASSE OU LE GROUPE D’ELEVES :

1er prix : Un atelier culinaire bio

Du 2ème au 14ème prix : Un goûter gourmand bio

 

Pour mener à bien ce projet, l’Agence BIO met à votre disposition gracieusement, si vous le souhaitez, des supports pédagogiques conçus en lien avec les programmes de Sciences et d’Education au Développement Durable.

 

En cliquant ici : http://www.agencebio.org/concours-les-petits-reporters-de-la-bio, vous pouvez en savoir plus et commander des supports pédagogiques

Contact à l’Agence Bio:

Cécile Bel

cecile.bel@agencebio.org

 

Read Full Post »

Pour faciliter l’organisation de repas avec des produits biologiques au cours de l’année 2012-2013 et sensibiliser davantage les enfants des classes du CE1 au CM2 à l’importance d’une alimentation reliée aux questions d’environnement, de biodiversité, de bien-être animal, l’Agence BIO lance en 2012/2013 le programme intitulé « Manger Bio, c’est dans ma nature ».

Dans le cadre de ce programme, l’Agence Bio donne la possibilité aux gestionnaires des établissements qui le souhaitent, de recevoir un kit d’information et d’animation gratuit, en liaison avec la participation au jeu concours « Les Petits Reporters de la Bio » associant les professeurs des écoles et leurs élèves du CE1 au CM2.

Les kits comprennent des éléments permettant d’animer les salles de restauration (affiche, guirlande, dépliants, signalétique) ainsi qu’un «Mémo bio en restauration collective» destiné aux professionnels.

Pour faire une demande de kit: téléchargez ICI le bon de commande ci-dessous, le compléter et le retourner à l’adresse indiquée avant le 30 novembre 2012 

Read Full Post »

Nous relayons ci-dessous l’appel de l’association dijonnaise « Chouette c’est bio » en faveur de l’introduction de produits bio lors du prochain appel d’offre de la cuisine centrale de Dijon.

Nous vous engageons vivement à signer cet appel en cliquant ICI. Merci.

Nous, parents d’élèves, consommateurs, agriculteurs, appelons nos élus et les responsables du monde agricole à s’engager et à porter haut et fort le projet de conversion au 100% bio, local et de saison des cantines de l’agglomération et en particulier de la cuisine centrale de Dijon.

Alertés par la place inquiétante des résidus de pesticides issus de l’agriculture conventionnelle et d’autres substances chimiques dans nos aliments (conservateurs, colorants, arômes artificiels, édulcorants, etc.), nous souhaitons que nos enfants bénéficient d’une alimentation saine, biologique, locale et de saison.

La ville de Dijon est passée de 2009 à 2010 de 2 à 9% de produits biologiques dans ses commandes. A ce rythme, il faudra encore 13 années pour arriver au 100% bio…

Comme s’y est engagée Saint-Etienne, 50% la première année, puis 60%, 70%, 80%, 90%, pour atteindre en 6 ans l’objectif de 100% de bio.

Pour les Stéphanois le prix du repas sera “en baisse de 10% de moins en moyenne et jusqu’à 23% pour les familles les plus modestes” (Source Terra Eco, Bio à la cantine ? Saint-Etienne dit « oui », KARINE LE LOËT)

Passer au bio c’est aussi redynamiser localement nos campagnes, revaloriser le travail de la terre et préserver notre environnement. Si Dijon passe au bio c’est bon pour toute l’agglo !

Nous voyons chaque jour un peu plus disparaître le monde paysan, la qualité des produits que nous produisons ou consommons, en même temps que la qualité de l’eau, l’appauvrissement des sols, et de notre environnement.

La ville de Dijon doit montrer l’exemple et lancer l’impulsion au cœur du monde agricole local avec l’ambition de créer une véritable ceinture verte et nourricière.

Le développement de la filière bio locale ne pourra s’enclencher que grâce au signal fort que représente le volume d’1.100.000 repas annuels de la cuisine centrale.

Nous sommes convaincus que cette impulsion:

– sera favorable à la mise en place de la filière bio,

– sera bénéfique à la santé de nos enfants,

– permettra aux autres cantines de la région d’envisager leur conversion au bio.

Pour en savoir plus: Chouette c’est Bio

Read Full Post »

Older Posts »

%d blogueurs aiment cette page :