Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘Sodexo’

La dynamique créée par le Grenelle de l’Environnement n’est pas retombée !! La preuve en est le marché que la ville de Fresnes vient de passer avec l’entreprise Sodexo. A partir du 18 mars prochain les enfants bénéficieront de 20% de produits bio dans leurs menus.

La suite nous la lirons dans l’article du Parisien de ce jour.

L’objectif est de parvenir à 50% des aliments à l’horizon 2016, dont 100% pour les fruits et légumes. En moyenne, 2500 personnes, dont environ 2200 enfants fréquentant les cantines scolaires, sont concernées sur la commune. « C’était une demande des familles et une préoccupation de la ville, explique Denis Helbling, conseiller délégué à l’éducation à Fresnes. L’idée, c’est aussi de faire en sorte que le nouvel opérateur (NDLR : Sodexo) s’approvisionne sur le territoire proche de nous. »

Pas d’augmentation du prix des repas A l’heure où le scandale sur la viande de cheval fait rage, pourquoi réserver le bio uniquement aux fruits et légumes? La réponse est simple : les viandes choisies sont labellisées, ce qui garantit, selon la ville, une qualité suffisante. Le choix du bio pour ces aliments augmenterait d’autre part fortement le prix du repas. L’introduction du bio est vue d’un bon œil par les parents d’élèves, d’autant qu’elle se fait sans augmenter le prix du repas. La ville prend en effet en charge les 10 à 35 centimes d’euros de hausse.

Publicités

Read Full Post »

J’ai assisté le 21 mars dernier à la conférence donnée à HEC sur le Développement Durable, HEC Sustainable Business Conference dont le thème était: “Enabling the Positive City – Smart Cities, Smart Sustainability”, faire advenir la cité intelligente – Cités intelligentes, durabilité intelligente .

Les conférences étaient d’une très haute tenue notamment celle consacrée à la Slow Food et aux moyen de nourrir les villes.  Je vous conseille de prendre connaissance des interventions en visionnant les conférences sur le blog de la conférence.

Lors du séminaire sur l’alimentation, Neil Barrett, Vice Président de Sodexo en charge du développement durable était l’un des intervenants. A la fin de la conférence je l’ai interpellé sur la légumerie des Mureaux et sur l’importance que cet établissement avait dans le développement de l’agriculture biologique en Île de France.

Suite à quoi je lui ai écrit la lettre suivante que je publie ci-dessous in-extenso:

Dear Mr Barrett,

It was nice talking to you last week during the SBC conference at HEC. We talked about the organic vegetable-processing plant (légumerie) that recently opened in Les Mureaux, west of Paris. I had already discussed this topic with Jean-Michel Noël during the Agence Bio seminar that took place at the Agriculture show earlier this year. He told me that he was going to meet soon with Nathalie Zanato, head of sale of Fermes Bio, the local selling outfit of the organic produces made in Île de France.

After talking today with Nathalie Zanato I am pleased to inform you that after meeting with Mr Noël and his team, Fermes Bio is in advanced discussion with Sodexo group in order to be referenced as a supplier. She told me that discussions are also moving along with Sogeres to be referenced. As I told you I have a particular interest in the Sogeres contract because Sogeres manages the central kitchen unit of Rueil Malmaison where I live.

I would like to emphasize here the critical importance of the légumerie as a key component of the (fragile) organic producing eco-system in Île de France. As you know Île de France is mostly a highly intensive, mostly cereal-producing region. Organic fruit and vegetable producers have set-up in les Mureaux area last year and they rely strongly on the legumerie to sell their output. And we parents we need this plant in order for local organic produces to find their way into our children plates.

Contracting on a pluri-annual basis with BOTH Sogeres and Sodexo is therefore key to this development and I can’t emphasize enough the importance of the current referencing process your group is carrying out with Fermes Bio.

I have no doubt in Mr Noël’s commitment to make this happen. I would just like to draw your attention on this current process and be sure that we can count on your active support if need be.

Please be sure to keep me informed whenever you have reached an agreement with Fermes Bio so that I publish it on my blog. I would also be pleased to invite you in Rueil whenever Sogeres first introduces locally grown vegetables in the Rueil Malmaison cooking unit.

Looking forward to reading from you,

Best regards.

Read Full Post »

Dassault Systèmes a investi son nouveau siège social, le DS Campus, à Vélizy, en octobre 2008 et y a rassemblé ses 2300 salariés d’Ile de France.

SODEXO est le prestataire de son nouveau restaurant d’entreprise, capable de servir 1800 repas jour.

Les salariés sont associés au fonctionnement de celui-ci au travers de la Commission Restauration du Comité d’Entreprise, et rencontre plusieurs fois par an les responsables de SODEXO ainsi que le responsable régional; Franck DUVAL, 06 18 11 15 56 , franck.duval.ea@sodexo.com.

Le stand “100% Nature” du restaurant ne correspondait pas aux attentes des salariés; il a été modifié afin de prendre en compte leurs demandes :

– des légumes “bio” à tous les repas;

– un repas de protéines bio chaque semaine, le mardi;

– un repas végétarien chaque semaine, le jeudi;

– des fruits de saison et produits localement en Ile de France chaque jour.

Le groupe SODEXO met ainsi en oeuvre son “Better Tomorrow Plan”, sa feuille de route stratégique pour le Développement Durable, adopté au niveau international et dont la France est le leader dans sa mise en oeuvre.

Ce plan repose sur 3 priorités : la nutrition, la santé et le bien être; le développement des communautés locales et l’environnement. Celles-ci sont déclinées en 14 engagements, par exemple :

– la réduction des consommations de sucre, de sel et de matières grasses sur tous les sites de nos clients d’ici à 2015;

– l’augmentation des approvisionnements en produits issus du commerce équitable et certifiés;

– référencerons des produits locaux, saisonniers ou issus d’une agriculture responsable dans tous les pays où nous sommes présents d’ici à 2015;

– réduction de l’empreinte carbone, de la consommation d’eau ainsi que les déchets organiques et non organiques.

A signaler, Sodexo a lancé au niveau européen une nouvelle filière « Produits de la Mer Responsables », qui s’inscrit à la fois dans le cadre de son plan et du partenariat avec WWF (World Wildlife Fund). Depuis le 1er octobre 2010, la raie, le flétan ou encore la dorade rose ont rejoint, avec près de 10 autres espèces, la liste des poissons retirés des menus. Désireux de continuer à servir du poisson de qualité à ses convives, tout en respectant l’environnement, Sodexo leur propose désormais du Tilapia et du Panga deux espèces herbivores qui ont un faible impact environnemental et respectent la biodiversité marine.

La Commission Restauration reste cependant vigilente quant aux respects des engagements pris et à l’amélioration de l’offre.

Contact : Jean-Pierre Théret, 06 60 23 47 67 , jeanpierre.theret@3ds.com.

Pour en savoir plus: Sodexo, Better Tomorrow Plan

Jean-Pierre Théret

Read Full Post »

A l’occasion du salon des Maires, l’Agence Bio a donné une conférence qui était consacré à l’introduction des produits bio dans les cantines scolaires. Voici quelques extraits des interventions:

1) Intervention de Mme Elisabeth Mercier, directrice de l’Agence bio

61% des écoles proposent des produits bio

58% des gestionnaires proposent du bio au moins 1 fois par mois.

37% des gestionnaires proposent du bio au moins 1 fois par semaine

Produits bio: 89% des restaurants ayant introduit du bio proposent des fruits, 77% proposent des produits laitiers, 71% proposent des légumes frais.

2) Mr Gérald Lombardo, Maire du Rouret

Il explique comment Le Rouret est passé à 100% de produits bio dans ses cantines qui servent 55000 repas/an. Il prononce cette belle formule: Passer de l’aliment jetable à l’aliment sacré. Suite à un sondage, il est ressorti que certains parents étaient prêts à payer plus pour avoir du bio. Ils sont passés en DSP pour gérer la cantine ce qui a permis une réduction des coûts de personnels. Ils sont certifiés EcoCert.

Menus: 1 viande rouge/semaine, 1 repas végétarien/semaine.

Coût repas: 5,8€/enfant dont 2,2€ de coût denrée.

Mr Lombardo insistent sur le fait que les enseignants mangent à la cantine et s’impliquent dans le temps de cantine. Le personnel de cuisine est fier désormais de travailler et le gaspillage a disparu.

3) Adjoint au maire de Cholet

La ville de Cholet a confié sa cuisine centrale à la Sodexo en 2008. Au départ le contrat prévoyait 1 repas bio par mois avec 3% du budget consacré à l’agriculture biologique. Ils sont ensuite passés à des composantes bio et avec le même budget fournissent désormais 15% de l’alimentation en produits bio.

4) Olivier Migrennes, directeur de la cuisine centrale de Charleville-Mézières

Cette cuisine gérée en direct par la ville livre 430 000 repas/an auprès de 1900 enfants et 600 adultes. Il a un budget annuel de 2,4m€ soit un prix moyen par repas de 5,58€ dont 1,96€ de denrées. Ce prix ne couvre que le coût de la cuisine centrale et n’inclue pas les coûts d’exploitation des 25 offices de la ville.

Dans les offices, les enfants sont servis à la table.

Aujourd’hui 17% du budget denrée est consacré aux produits bio qu’ils ont introduit progressivement grâce au travail de la Fédération Régionale de l’Agriculture biologique. L’objectif est d’atteindre 20% en 2012.

Nous avions déjà publié un article incluant une vidéo présentant l’action de la cuisine centrale de Charleville Mézières. Pour en savoir plus vous pouvez télécharger la présentation de Mr Migrennes que nous remercions ainsi que Mme Brunel, de la mairie de Charleville Mézières.

A télécharger: Diaporama restau collective bio Charleville Mézières

Read Full Post »

Notre confrère le blog Changeons la Cantine est à la pointe du combat en faveur du bio dans les cantines de Marseille et nous avons relayé ici leur combat. C’est notamment grâce à son travail de lobbying intensif que la ville a finalement imposé l’introduction de 30% de produits bio au nouveau délégataire de la cuisine centrale, la Sodexo.

De façon assez incompréhensible il semblerait que les enfants fréquentant les crèches de la ville ne bénéficient pas de ces nouveaux menus avec des composantes bio. C’est en tout cas ce que nous apprend la lettre d’un parent d’élèves publiée sur le blog, Changeons la Cantine. Pour ce dernier:

Il est incompréhensible et scandaleux que cette évolution n’ait pas concerné les crèches, alors que l’on sait l’importance de la santé alimentaire pour les petits enfants.

Ceci est d’autant plus étrange que cela oblige le délégataire à produire 2 menus différents: 1 repas avec du bio pour les écoles et 1 menu SANS bio pour les crèches.

Comprenne qui pourra !!

Voici la transcription intégrale de cette lettre:

« Chers Parents,

Le contenu des assiettes de nos enfants scolarisés a été décidé par la Mairie pour les 7 ans à venir depuis le mois de juin 2011. De plus en plus de parents se sont mobilisés pour obtenir l’amélioration des repas. Le mouvement initié par des citoyens, parents ou non, a permis d’obtenir des améliorations dans la qualité des repas et notamment l’obligation de fournir 30 % de nourriture bio. C’est une première avancée pour la santé des enfants scolarisés.

Il est incompréhensible et scandaleux que cette évolution n’ait pas concerné les crèches, alors que l’on sait l’importance de la santé alimentaire pour les petits enfants.

A l’évidence, les enfants mangent mal dans les crèches de Marseille.

Il est urgent aujourd’hui d’entamer un dialogue constructif avec les représentants municipaux.

– La restauration des crèches est un service public que la Mairie délègue actuellement à Sodexo.

En tant qu’usagers du service de restauration scolaire et CONTRIBUABLES de la Ville de Marseille, les parents des enfants pris en charge dans les crèches doivent être entendus !

C’est pourquoi, nous demandons aujourd’hui à la Mairie d’être totalement transparente sur sa gestion du temps cantine et de mettre en place une véritable concertation avec les parents pour :

• l’amélioration de la qualité des repas (qualité gustative, qualité des produits, introduction des produits locaux, de saison, biologiques, …)

• l’amélioration du rapport qualité /prix, voire une réduction du coût pour les parents ET, pourquoi pas, pour la Mairie

Pouvoir permettre l’élection de parents délégués pour participer à des repas de crèches pour pouvoir en rendre compte aux parents.

Marseille, le 20 septembre 2012

Vincent FRITSCH »

Read Full Post »

La ville de Marseille vient d’attribuer à Sodexo la concession de la cuisine centrale qui approvisionnera les cantines scolaires de la ville. Cela concerne 45000 repas par jour soit plus de 6 millions de repas par an, servis dans 314 restaurants scolaires.

Ce résultat est à mettre grandement à l’actif de ceux qui se sont mobilisés durant l’appel d’offre, notamment le collectif de parents d’élèves ‘Changeons la Cantine’, dont nous avions ici relayé l’action, et le WWF. Rappelons ici que Serge Orru, le président du WWF, avait personnellement écrit à Jean-Claude Gaudin, sénateur-maire de Marseille, sur ce sujet.

Il conviendra désormais de s’assurer que les 30% de produits bio annoncés se retrouveront effectivement dans les cantines scolaires de la ville.

A propos: 30% de produits bio dans les menus des cantines de Marseille, c’est évidemment une bonne nouvelle. Encore faut-il s’entendre sur les chiffres. On nous dit que le pain sera intégralement bio. Donc il faut calculer le ratio en comptant le pain comme une composante.

Admettons que le menu standard compte 5 composantes: entrée, plat principal + accompagnement, fromage et dessert. Avec le pain cela fait 6 composantes par jour soit 24 composantes par semaine.

30% de 24 cela fait environ 7 composantes bio/semaines. Il conviendra donc de s’assurer qu’un tel ratio est respecté à la rentrée. Nous comptons sur le collectif ‘Changeons la Cantine’ pour être vigilant sur ce point.

Détails du cahier des charges: Article La Provence – Détails du marché

Pour en savoir plus: CP du WWF

Read Full Post »

Elisabeth Laville vient de lancer un site internet, Noscantinespourlaplanète.com, consacré à l’expérience qu’elle mène avec des écoles Montessori.

A télécharger: CP_Site_Nos Cantines pour la Planète

Read Full Post »

Older Posts »

%d blogueurs aiment cette page :